Propriétés du tuner

On accède aux propriétés du tuner par le menu Options puis Configuration puis onglet Pilotes, et cliquer sur sur le bouton Propriétés…, en haut à droite de la fenêtre.

Si vous avez plusieurs tuners, vous pouvez les sélectionner un à un dans le menu déroulant et ensuite les configurer indépendamment dans la fenêtre Propriétés…

On peut également accéder à cette fenêtre par le menu Options puis Configuration puis onglet Chaînes puis cliquer sur le bouton Recherche de chaînes…, puis bouton Options… et enfin Propriétés du tuner…

Les options disponibles dans cette fenêtre permettent de modifier des fonctions nécessaires à la recherche des chaînes et à la réception du tuner.

Dans la fenêtre Propriétés du tuner :

Propriétés du tuner

Les options sont détaillées ci-après.

Ajustements spécifiques au tuner

Correction de fréquence (kHz) : c'est un offset constant destiné à compenser un éventuel défaut de calibrage du tuner. La valeur inscrite n'est pas répercutée dans la fréquence affichée dans la recherche.

Décalage de fréquence de +5 kHz : sachant qu'il a été constaté que certains tuners pouvaient échouer à sélectionner une fréquence trop exacte, ceci est un essai pour compenser ce problème : si la case est cochée, pour chaque fréquence sur laquelle aucune chaîne n'est trouvée, un nouvel essai est fait en décalant la fréquence spécifiée de 6 kHz.

Analyse du signal et recherche de chaînes

Normalement, les tuners indiquent au programme, avec des indicateurs précis, si le signal est présent (= si quelque chose existe sur cette fréquence), si le signal est verrouillé (= si ce qui existe sur cette fréquence a été identifié comme étant une émission de TNT), et si la qualité du signal reçu (indiquée sous forme d'une valeur de 0 à 100) est suffisante pour assurer une recherche correcte. Étant donné que certains tuners n'implémentent pas toujours tous ces indicateurs, ou bien aussi qu'ils peuvent ne pas bien fonctionner, les cases à cocher correspondantes permettent de dire au programme de ne pas se servir des indicateurs correspondants pour la recherche de chaînes.

Pour ce qui est des temps de stabilisation, normalement la recherche d'une chaîne fonctionne ainsi :

  1. On envoie une commande au tuner pour qu'il se positionne sur une fréquence donnée.
  2. On attend un certain temps (défini par le premier choix) pour que le tuner exécute cette commande.
  3. On vérifie, en testant les deux premiers indicateurs, si une chaîne TNT existe sur cette fréquence.
  4. Si ce n'est pas le cas, on abandonne et on passe à la fréquence suivante.
  5. Si une fréquence a été détectée, on attend encore un nouveau délai, spécifié par le 2ème choix de durée.
  6. Au bout de ce second temps, on vérifie que la qualité du signal est acceptable, et si ce n'est pas le cas, on abandonne et on passe à la fréquence suivante.
  7. Une fois seulement passées toutes ces étapes, on analyse le contenu du signal pour y identifier les chaînes. Si une sélection ne pas se fier est faite pour l'un ou l'autre de ces indicateurs, alors le programme se comporte comme si un résultat valide existait pour l'indicateur correspondant, et il passe à la suite. Ceci ne doit être fait que si c'est vraiment nécessaire, parce que cocher tous les indicateurs (éventualité possible) n'empêchera pas le programme de trouver les chaînes, mais peut rendre l'exécution de cette fonction beauuuuuucoup plus longue.

Calibration de l'indicateur de force du signal

Définition des limites de la force du signal pour ce tuner

Cette option a été rendue nécessaire parce que les tuners existants sont très peu consistants sur la manière de retourner au programme la notion de « force du signal ». On se serait attendu à avoir une valeur de 0 à 100, mais bien que beaucoup de tuners retournent effectivement ces valeurs, d'autres renvoient des valeurs complètement inattendues, et on en a vu qui vont allègrement jusqu'à des valeurs de l'ordre de -15000, pas nécessairement avec le zéro comme valeur indiquant l'absence de signal, et pas nécessairement non plus avec une variation positive quand la force augmente. Par exemple, une variation allant de 5000 pour un signal nul jusqu'à -15000 pour un signal maximal n'est pas impossible à rencontrer.

Avec cette option, on spécifie donc les informations nécessaires pour que l'indicateur de force du signal se comporte correctement après une transformation arithmétique, et optionnellement pour que le résultat soit converti en pourcentage à l'affichage.

L'une des cases indique donc la valeur (possiblement négative) qui est supposée correspondre à une absence totale de signal, et l'autre la différence (en valeur absolue, on ne met jamais ici de signe -) entre cette valeur et la valeur maximale. Par exemple, entre 5000 et -15000 on a une variation de 20000, on rentre donc cette valeur, en retirant tout signe - éventuel.

En pratique, ça sert surtout à ce que les indicateurs de force du signal se comportent correctement.

Auto-récupération

L'auto-récupération est un système pour pallier à une tendance, sur certains tuners, à se figer au changement de chaîne. J'espère un jour pouvoir la supprimer, mais en attendant, si elle est sélectionnée, le programme va exécuter une action de récupération (qui ne marche d'ailleurs pas toujours) s'il détecte que la réception s'est figée). Certains tuners, en revanche, peuvent ne pas trop aimer cette tentative de récupération, c'est pourquoi l'option est désactivable.

Description

Tout en bas de la fenêtre apparaissent des informations sur le tuner : description du tuner, fabricant, version, date, etc…

Valeurs par défaut

Rétablit les valeurs par défaut dans tous les champs du dialogue de la fenêtre.